Cet homme au regard (soyons gentils), on va dire, déterminé n’est autre que le fondateur de l’entreprise Panasonic. Il s’appelait Konosuke Matsushita et il était un peu frappadingue en fait. Par exemple en 1946 il crée l’institut PHP « Peace and Hapiness trought Prosperity ». En 1946 … au Japon … pas de doute il était sans doute un peu fêlé mais on dit souvent que c’est la marque des grands entrepreneurs.Cette année sa société Panasonic fête ses 90 ans alors bon anniversaire papy !Pour l’occasion la marque a voulu rendre hommage à 9 décennies de design et d’innovation sur un site web spécialement dédié. Je vous propose de découvrir les grandes lignes ici.1927 : Panasonic a 9 ans, il entre dans sa période post-adolescence, âge un peu ingrat et un peu idiot pendant lequel il ne trouve rien de mieux à faire que d’offrir un fer à repasser électrique à sa môman. Son but avoué étant de rendre accessible cet appareil électrique au plus grand nombre en le fabriquant en série (à cette époque, il avait un pote qui s’appelait Ford). Sale gosse va !

1953 : A l’age de 35 ans, Panasonic peut se permettre des petites folies puisqu’il est maintenant bien installé dans sa vie d’adulte. Du coup, il se met à rêver d’un réfrigérateur électrique de luxe. Sur ce coup là, il était un peu en avance et son générateur électrique NR-351 eut du mal à faire sa percée.

1965 : Ca se confirme ! La quarantaine est un cap à passer. Pour certains c’est l’heure de la remise en question et pour d’autres l’heure de la consécration ! Panasonic a passé l’épreuve avec brio puisque c’est à cette époque qu’il crée le premier aspirateur en plastique. Le MC-1000 fut produit à 630 000 unités et les japonaises se l’arrachèrent (et quand on voit sa gueule, on comprend pourquoi).

1974 : Quand on approche des 60 ans, il arrive souvent qu’on ait plus trop envie de parcourir le monde. Une soirée tranquille chez soi assure la continuité du bonheur mais ce n’est pas pour autant qu’on veuille s’encroûter ! La maison oui mais colorée ! (surtout dans les années 70 faut dire)

1982 : A 64 ans, on constate avec désappointement que la vue commence à baisser et que les réflexes sont moins automatiques qu’avant. C’est pour cette raison que Panasonic cherche à tout prix à simplifier la vie et rendre compréhensible ce qui ne l’était pas comme, par exemple, le micro-ondes ! (croyez-le ou non, ce micro-ondes était d’une simplicité déconcertante par rapport à tout ce qui existait sur le marché).

Source : Panasonic Museum Design